E-learning

Définition du micro learning ou fast learning

Le micro-learning ou fast-learning est une méthode d’apprentissage privilégiant des modules très courts de moins de 5 minutes, disponibles à tout moment. Chacun d’eux étant centré sur une notion précise.La disponibilité permanente de ces modules fait qu’on parle encore d’apprentissage nomade, ou de « nuggets » pour tous les modules. Ces derniers sont en effet consommables sur le pouce à tout moment, comme lorsqu’on a faim !

Caractéristiques et bénéfices du micro-learning

Ce sont des moules très courts qui peuvent être suivis à tout moment de la journée. Les modules les plus courts ont une durée comprise entre 20 et 30 secondes, les plus longs durent en principe 5 minutes. Cette modalité pédagogique permet d’être “consommée” à tout moment de la journée (entre deux rendez-vous, lors d’une pause, dans les transports en commun…). L’un des leaders américains du marché ayant parmi ses clients la NBA ou les hôtels WYNDHAM a fixé une limite de 144 secondes pour la durée d’un module e-learning.

Ces modules de fast-learning répondent à l’acronyme anglais ATAWADAC : AT pour anytime (n’importe quand), AW pour anywhere (n’importe où), AD pour any device (sur n’importe quel support) et AC pour any content (tout type de contenus). Cette universalité s’inscrit parfaitement dans une démarche dite « BYOD » (Bring Your Own device) qu’adoptent de nombreuses entreprises ce qui signifie que l’apprenant peut apprendre en utilisant ses propres outils.

Certaines entreprises n’hésitent pas à intégrer des modules de micro-learning au sein de leur stratégie formation car cela permet aux collaborateurs d’être plus autonomes et de devenir maître de leur parcours d’apprentissage. Le suivi des modules et leur validation dépendent en grande partie de leur volonté et de leur implication.

Les limites du micro-learning

Parce que les formats proposés sont très cours, cette modalité pédagogique ne peut convenir à toutes les formations. En effet, l’acquisition de certains savoirs ou compétences nécessite un temps d’apprentissage plug long ou encore des mises en situation réelles. Les modules de micro-learning doivent être associés à d’autres modalités pédagogiques tels qu’une formation en présentiel. Le micro-learning est toutefois idéal pour mettre en pratique ou évaluer des notions récemment acquises.

L’apprentissage en micro-learning offre également des bénéfices pour le formateur. Ce dernier choisit un outil adapté à un objectif pédagogique précis. Précisons également que le coût des modules est moins important que pour des modules plus importants en e-learning. Toutefois, il est indispensable que les modules de micro-learning s’intègrent dans une politique globale de stratégie formation. De plus, rappelons que tout formateur doit se former afin d’apprendre à utiliser des outils de micro-learning.

Exemples d’applications micro learning

Le marché du micro learning ne cesse de croître et l’on trouve désormais de nombreux exemples de micro learning ou d’applications micro-learning gratuites. En voici deux exemples très concrets. Dans une société de taille importante, une nouvelle interface informatique est créée pour gérer l’assurance du parc automobile. En seulement 2 min, une petite vidéo permet de comparer l’ancien outil et le nouveau système, de manière dynamique et rapide. Ainsi, les employés apprennent à maîtriser plus facilement ce nouveau logiciel.

Au sein de la société AXA du secteur des banques et assurances, des « nuggets » (càd des modules de micro-learning) ont été créés pour améliorer la relation client. Ces vidéos interactives mettaient l’apprenant dans diverses situations pour lui apprendre comment réagir. On estime ainsi que 88 % des apprenants ont déclaré avoir ainsi vécu l’une des situations présentées dans les vidéos, sachant alors comment bien réagir.