SOMMAIRE

Décryptage

214

Product Management : Le bêta-testing – conseils pratiques et partage d’expériences

Dans le développement des solutions d’A World for Us, nous intégrons le plus possible une étape de bêta-testing avant l’ouverture officielle de nos fonctionnalités. Et si on vous en disait un peu plus sur cette notion de product management et sur nos pratiques ?

Dans le développement des solutions d’A World for Us, nous intégrons le plus possible une étape de bêta-testing avant l’ouverture officielle de nos fonctionnalités. Et si on vous en disait un peu plus sur cette notion de product management et sur nos pratiques ? Voici nos conseils et notre partage d’expériences pour optimiser le bêta-testing de vos produits.

Le bêta-testing, quèsaco?

Un bêta-test désigne la première version d’une interface, d’un logiciel ou d’une application. En vue de son amélioration, les utilisateurs ou “bêta-testeurs” envoient aux développeurs leurs commentaires et leurs suggestions.”

La Langue Française

Il s’agit de la définition du bêta-test proposée par le site La Langue Française. On peut avouer qu’elle est plutôt explicite! Mais concrètement chez nous comment ça se passe ?

Product Management et bêta-testing

On a qu’une philosophie : intégrer les besoins utilisateur dans la conception de nos nouvelles fonctionnalités (features)

Pour commencer, il est important de rappeler que le bêta-testing découle d’un état d’esprit : celui de faire évoluer son logiciel pour et par les retours utilisateurs.

Depuis la création de notre première solution (Digiforma), nos équipes ont toujours eu la volonté de pousser des développements inspirés et orientés besoins utilisateur. Et cela, tout en anticipant les tendances (he oui, on ne chôme pas !).

Évidemment, cette philosophie se retrouve dès la conception et l’amélioration de nos fonctionnalités. Celles-ci s’appuient sur le recueil des demandes clients grâce à nos équipes CSM (Customer Success Management). Nous avons aussi la chance de percevoir les besoins et enjeux plus larges des organismes de formation via nos différentes communautés.

Dans notre entreprise, le rôle des Product Managers et Owners est de jongler entre les besoins client, les attentes business et le travail designer/développeurs.

Après un temps de spécification et d’identification des différentes étapes de réalisation, on assiste nos équipes pour voir naître nos idées. Comme vous l’imaginez, pour nous, c’est toujours un moment émouvant ! On réalise alors de premiers tests. C’est à partir de ce moment que commence la période de bêta-testing avec nos utilisateurs.

Dans cet article, nous partageons ici notre expérience des bêta-testing que nous avons mis en place pour l’extranet client entreprises et la Marketplace Skills.hr qui sont de nouveaux produits. Cependant, cette pratique est aussi appliquée pour toutes nos autres solutions et fonctionnalités de Digiforma.

Les avantages du bêta-testing

Réaliser correctement une période de test avec des utilisateurs avant la sortie de votre fonctionnalité vous permet :

  • d’identifier des bugs qui n’avaient pas été vus ;
  • de visualiser concrètement l’utilisation future de votre produit ;
  • de lister des exemples de situations particulières que vous n’aviez pas anticipées;
  • de préparer les étapes suivantes de développement en adaptant votre roadmap selon certains retours (récurrence et urgence);
  • de préciser votre communication pour la sortie de votre produit ;
  • de bénéficier de véritable ambassadeurs de votre fonctionnalité !

Première étape : qui choisir en bêta-testeur et où les trouver ?

Vous êtes convaincu, et vous voulez vous lancer dans un bêta-testing! Mais par qui être accompagné ? Pas besoin de pokeball pour tous les attraper, voici nos viviers pour dénicher des bêta-testeurs :

  • Le premier, est celui que nous avons utilisé pour le développement de notre Extranet entreprise : il s’agit de contacter des utilisateurs qui nous avaient demandé cette fonctionnalité, ou fait part de besoins similaires via notre support. En effet, depuis que nous avions en tête le développement de cette feature, nous avons été attentifs aux demandes de nos clients en ce sens et grâce à notre système de remontée des FR (Feature Requests/ demandes d’améliorations) nous avions déjà en main une liste d’organismes de formation en attente de cette fonctionnalité (utilisation des tags sur Intercom – plateforme de messagerie évolutive clients).
  • Deuxième possibilité pour nous : nos communautés et nos partenaires certifiés ! Depuis plus d’un an, nous avons développé une communauté d’organisme de formation via OF Connect. Au sein de cette communauté un channel est dédié à l’utilisation de notre solution Digiforma afin de partager les bonnes pratiques. Nous proposons donc régulièrement à ses membres de participer aux tests de nos nouvelles fonctionnalités. C’est un vivier incroyable, car les bêta-testeurs sont donc volontaires et en général très motivés.

Quelle que soit la méthode de sélection des bêta-testeurs, il est important d’être très attentif à certains éléments :

  • Pour commencer, même si cela peut sembler évident : un bêta-testeur doit correspondre à votre utilisateur type, votre personae. Inutile de demander des retours de profils qui n’utiliseront jamais vraiment votre fonctionnalité et votre solution.
  • Enfin, en plus de correspondre à vos utilisateurs finaux, focalisez-vous uniquement sur des profils actifs, concernés par l’évolution de votre solution et si possible, enthousiastes ! Certains de vos clients sont très bons pour vous faire remonter des problématiques, mais ils ne prendront pas forcément le temps de tester et de vous partager leurs ressentis. Il y a des bons et des mauvais bêta-testeurs, vous gagnerez donc en efficacité à les identifier rapidement.
Partir à la recherche des bêta-testeurs

De combien de clients faut il s’entourer ?

Il n’existe pas de minimum ou de maximum pour organiser un bêta-testing. La quantité de bêta-testeur choisis va surtout dépendre de votre temps et de l’investissement que vous pouvez octroyer à cette étape.

Pour notre fonctionnalité d’extranet, nous avions identifié 5 organismes de formation avec des abonnements et une typologie de clients différents. Dans cette situation, nous attendions un investissement fort des utilisateurs qui allaient devoir embarquer leurs propres clients. Il s’agissait d’une nouveauté complexe, avec un certain nombre d’actions à tester. Nous avons donc préféré recentrer notre équipe pour un suivi rapproché.

Dans le cadre du lancement de notre Marketplace, la logique était très différente. Ici, l’enjeu commercial était plus fort, mais la fonctionnalité très simple à utiliser. Le bêta-testing allait donc être moins contraignant pour les organismes de formation. De notre côté, nous avions besoin de visualiser un maximum de programmes afin d’analyser les différents rendus. Dans ce cadre, 15 organismes de formations volontaires nous ont accompagnés.


Deuxième étape : Premiers échanges et démonstration

Avoir identifié des bêta-testeurs, c’est bien! Les contacter et leur expliquer ce que vous attendez d’eux, c’est mieux.

Il arrive régulièrement que ce bêta-test soit le premier pour votre utilisateur. Il est donc très important de prendre un temps afin de lui expliquer comment va se passer cette étape et ce que vous attendez de lui.

Dans l’idéal, nous conseillons de planifier un premier échange en synchrone par téléphone ou en visio afin d’impliquer encore un peu plus vos interlocuteurs. Par manque de temps et par simplicité, l’envie est forte de passer uniquement par email en asynchrone, mais, d’expérience, prendre le temps d’échanger en direct pendant quelques dizaines de minutes vous permettra d’embarquer bien plus vos bêta-testeur dans cette aventure.

Dès le début de votre bêta-testing, vous devez garder en tête ceci : certes, votre développement sera un plus pour votre client qui l’attend, mais votre interlocuteur devra bloquer une partie de son temps professionnel/ personnel pour vous, il le fera d’autant plus facilement si vous développez une relation personnelle avec lui.

Quels sujets aborder lors de cet échange :

  • Expliquer ce qu’est un bêta-testing :
    • Parler de votre planning, la durée du bêta-testing, comment vont se dérouler les différentes phases ;
    • Ce que vous attendez de vos bêta-testeurs, quels vont être leurs rôles, quel investissement pour vos interlocuteurs.
  • Présenter votre nouvelle fonctionnalité :
    • Quels sont ses enjeux, son contexte ;
    • Quel est le périmètre de cette nouveauté.

Toutes ces explications permettront de cadrer votre bêta-testing et les retours de vos utilisateurs. Ainsi, vous réduisez les risques d’avoir des remontées non pertinentes par rapport à votre test initial.

Doit on faire une démonstration de la fonctionnalité ?

Cela n’est pas obligatoire, comme le nombre de bêta-testeur, la démonstration de votre outil dépend de la complexité et de ses enjeux :

  • Pour notre extranet client, nous avons pris le temps de réaliser une démonstration complète de la solution à chaque bêta-testeur. Cela nous permettait de nous assurer qu’ils avaient bien compris les manipulations à réaliser, les éléments à paramétrer et les conditions de partage à respecter. Nous avons enchaîné avec une visualisation directement dans le compte du client pour lui montrer les éléments dans un contexte connu.
  • Pour le déploiement de notre marketplace nous avons procédé différemment. Avec 15 bêta-testeurs, impossible de faire une démonstration, d’autant plus que chaque publication ne nécessitait pas plus de 10 minutes. Nous avons donc décidé de ne pas faire de démonstration mais plutôt de réaliser un échange téléphonique de cadrage puis d’envoyer l’ensemble des ressources (notamment des articles) afin qu’ils puissent réaliser les actions seuls. Cette méthode était d’autant plus pertinente, que dans le déploiement de notre Marketplace, il était important pour nous de recueillir leur ressenti en tant que visiteur et leur avis sur les ressources à disposition des organismes de Formation. Et oui, le bêta-testing n’est pas uniquement utile pour la technique, mais aussi pour préparer et améliorer votre communication client !

Cette deuxième étape est souvent bâclée et pourtant, elle est fondatrice des bêta-testings. Dans le cadre du développement de notre extranet client, deux organismes de formation se sont rétractés suite à ce premier échange. Ils ne pensaient pas avoir suffisamment de temps à consacrer à cette période de test. Il s’agit donc une étape de cadrage essentielle qui permet des retours plus qualitatifs par la suite.

Pensez également à mettre à disposition de vos bêta-testeurs des ressources, notamment des articles afin qu’ils puissent s’y référer facilement pendant toute la période de test.


Troisième étape : Maintenir le lien et la motivation du group

C’est parti : le bêta-testing est lancé ! Vous avez réussi à motiver vos différents bêta-testeur et vous êtes prêts à recueillir leurs retours pertinents. Mais après quelques jours…. rien. Et oui, tout le monde n’est pas aussi enthousiaste que vous, et ce n’est pas grave ! Le bêta-testing n’est pas un sprint, mais un marathon. Le plus important : gardez tout le monde motivé jusqu’au bout.

D’après nos expériences, il est important d’envoyer régulièrement des nouvelles et de relancer vos bêta-testeurs toutes les semaines. Nous vous conseillons de prévoir un petit compte-rendu commun à envoyer tous les vendredis afin de venir indiquer tout ce qui a été développé ou les éléments remontés par les autres bêtat-testeurs ces derniers jours. Vos interlocuteurs ont besoin de se sentir concernés, de voir que les choses évoluent. Il est important de montrer que vous prenez en compte tous les retours.

Si un bêta-testeur ne revient pas vers vous et n’effectue aucun test, n’hésitez pas à lui proposer un second appel. Certes, on peut avoir le sentiment de le relancer un peu trop souvent, mais n’oubliez pas que vous lui avez présenté les modalités du bêta-testing et qu’il les a accepté : pas de pitié !

Pendant la durée de votre test, pensez à vous lister des indicateurs de suivi que vous pourrez étudier. Ces éléments seront importants pour votre communication, mais également par la suite pour le suivi de l’utilisation de la fonctionnalité une fois celle-ci officiellement sortie.

Il est probable, voir même souhaitable, que vos bêta-testeurs vous fassent remonter des bugs et ralentissements sur votre fonctionnalité. C’est très positif ! Il ne faut donc pas stresser ou angoisser votre interlocuteur, tous les soucis identifiés pendant cette période pourront être résolus ou anticipés pour une sortie de fonctionnalité plus sereine ; pensez bien à féliciter celui qui vous a fait remonter cet élément !

Que doit on faire des retours recueillis pendant notre Bêta-testing ?

Pour commencer, sachez qu’il n’est pas obligatoire de mettre en place la totalité des demandes qui vous seront remontées pendant votre bêta-testing. Il y aura bien sûr les développements trop particuliers ou non-prioritaires. Cependant, en plus d’un focus particulier sur les bugs ou dysfonctionnements, nous vous conseillons de réaliser quelques développements demandés très simples et qui à coup sûr, ravirons vos interlocuteurs !

Combien de temps dure le bêta-testing parfait ?

Il n’y a pas de durée minimum ou maximum de bêta-testing. Cependant, il est très important de laisser le temps à vos utilisateurs de découvrir. Vacances, périodes chargées… Il n’y aura jamais de mois idéal. C’est pour cela que nous conseillons au minimum 8 semaines pour tout le processus.

Beaucoup réclameront des temps plus longs, mais passé 3 mois attention à ne pas retarder la sortie de votre fonctionnalité.


Étape finale : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup de releases (mises à jour)

C’est fini. Après quelques semaines de tests, vous en êtes sûr, votre fonctionnalité est prête à se présenter au monde entier. Même si vous avez déjà le regard tourné vers le futur, pensez à mettre en place quelques actions afin de conclure en beauté votre bêta-testing :

  • Proposer un dernier point individuel ou collectif avec vos bêta-testeurs : en plus d’un moment d’échanges, cela vous permettra de savoir comment vos interlocuteurs ont vécus cette expérience. Vous pourrez ainsi leur présenter le chemin parcouru et les prochaines étapes de sorties.
  • Une conclusion écrite envoyée à tous vous permettra également de faire un état des lieux de tout ce qui a été amélioré, vous pourrez également rappeler les FR notées pour de futures améliorations dans la roadmap.
Organisez un échange à la fin de votre bêta-testing

Vous êtes désormais parfaitement armé pour vous lancer ! À vos marques, prêt ? Bêta-testez !

Image de l'auteur
Bastien

Toqué de la virgule et fidèle défenseur de la bonne orthographe, je m’attache à mettre en avant les jolies sorties que vous réserve Digiforma, de manière claire et agréable !

webinaire
Participez à notre prochain webinaire de démo
Livre blanc Certification Qualiopi - Digiforma
Livre blanc
Obtenir la certification Qualiopi
Digiformag
Abonnez-vous à notre format papier !
Communauté
Espace d'entraide et de veille pour les responsables d'OF et leurs équipes

Découvrez Formalerte Premium

L’outil de veille sur la formation professionnelle automatisé !

Vous aimerez aussi

Articles sur la même thématique

Découvrez la solution Digiforma

Tout le potentiel du numérique au service de votre activité